Toutes les dates des formations sur : www.vgp-online.com

AVEC NOTRE FORMATION PROFESSIONNELLE, DEVENEZ VERIFICATEUR D'INSTALLATIONS ELECTRIQUES TEMPORAIRES ET PERMANENTES DE MOINS DE 100 kVA !

Vous souhaitez un devis.Vous avez des questions techniques sur le métier de vérificateurs d'installations électriques
.
Contacter Cynthia au 09 82 49 68 98
par e-mail : contact@vgp-formation.fr
 
Votre formation peut être prise en charge par votre OPCA (pour les entreprises) et par Pôle emploi (pour les demandeurs d'emploi)

Cette formation est réalisée par un formateur qui est lui-même vérificateur professionnel

*vous pourrez vérifier toutes les installations électriques non permanentes (temporaires) : chantiers, fêtes des écoles, spectacles, fêtes foraines
Après la formation,

 *vous pourrez vérifier toutes les installations fixes de moins de 100 kVa dans la mesure ou le chef d'établissement vous aura donné l'autorisation

 *vous pourrez engager des démarches auprès du Cofrac (comité d'accréditation français) afin d'avoir une certification

 

Quel est l'objectif de la formation ?

À l'issue de cette formation le stagiaire pourra intervenir en tant que technicien-conseil auprès des responsables d'entreprises pour les assister dans la réalisation en interne de leurs vérifications périodiques ou temporaires sur leurs installations électriques dans la limite des périmètres et puissances autorisées.

Quel est le public visé ?

Techniciens, électriciens, agents de maintenance...ayant des  connaissances de base en électricité et touchant à la réparation, la maintenance et au contrôle des installations électriques.
 

Quels sont les modules ?

Les modules théoriques :

* Les notions réglementaires
* L'abilitation électrique
* La révision des notions de base d'électricité
* Les règles de sécurité
* Les fonctions et la connaissance de l'appareillage électrique
* La mise à la terre
* L'fficacité energétique
* Le déroulement du contrôle, mesures et essais

Les modules pratiques :

* La Mise en situation réelle
* L'analyse et lecture des rapports de contrôles

Quelles sont les validations ?

Une attestation de stage sera délivrée au stagiaire si celui-ci obtient une note supérieur ou égale à 10/20

Quels sont les moyens pédagogiques mis en place ?

- Rétroprojecteur numérique
- Coffret électrique et divers matériels pour les manipulations
- Support de cours (30 pages environ) remis à chaque stagiaire en fin de stage.

 

EXTRAIT DU CODE DU TRAVAIL:

-Installations électriques permanentes de moins de 100 kVA :  
• Art.R. 4226-14.-L'employeur fait procéder à la vérification initiale des installations électriques lors de leur mise en service et après qu'elles ont subi une modification de structure, en vue de s'assurer qu'elles sont conformes aux prescriptions de sécurité prévues au présent chapitre.  
• Art.R. 4226-15.-La vérification initiale est réalisée par un organisme accrédité à cet effet.  
• Art.R. 4226-16.-L'employeur procède ou fait procéder, périodiquement, à la vérification des installations électriques afin de s'assurer qu'elles sont maintenues en conformité avec les règles de santé et de sécurité qui leur sont applicables.  
• Art.R. 4226-17.-Les vérifications périodiques sont réalisées soit par un organisme accrédité, soit par une personne qualifiée appartenant à l'entreprise et dont la compétence est appréciée par l'employeur au regard de critères énoncés dans un arrêté du ministre chargé du travail et du ministre chargé de l'agriculture.  
•  Art.R. 4226-18.-Les modalités et, le cas échéant, la périodicité des vérifications prévues aux articles R. 4226-14, R. 4226-16, R. 4226-21 ainsi que le contenu des rapports de vérification correspondants sont fixés par arrêté des ministres chargés du travail et de l'agriculture.  
•  Art.R. 4226-19.-Les résultats des vérifications prévues aux articles R. 4226-14 et R. 4226-16 ainsi que les justifications des travaux et modifications effectués pour porter remède aux défectuosités constatées sont consignés sur un registre.  Lorsque les vérifications sont effectuées par un organisme accrédité, les rapports établis à la suite de ces vérifications sont annexés à ce registre.  
• Art.R. 4226-20.-Le registre prévu à l'article R. 4223-19 et les rapports de vérification peuvent être tenus et conservés dans les conditions prévues à l'article L. 8113-6. 
• Arrêté du 26 décembre 2011 : périodicité des vérifications – Art. 3 - ……….. La périodicité des vérifications est fixée à un an, le point de départ de cette périodicité étant la date de la vérification initiale. Toutefois, le délai entre deux vérifications peut être porté à deux ans par le chef d'établissement si le rapport précédent ne présente aucune observation ou si, avant l'échéance, le chef d'établissement a fait réaliser les travaux de mise en conformité de nature à répondre aux observations contenues dans le rapport de vérification. Le chef d'établissement informe l'inspecteur du travail par lettre recommandée avec accusé de réception, accompagnée des éléments prouvant qu'il n'y a pas de non-conformité ou que les non-conformités ont été levées. Cet envoi doit comprendre, le cas échéant, l'avis des membres du CHSCT ou des délégués du personnel. 
3  

-Installations électriques temporaires de moins de 100 kVA : 
• Article R. 4226-3 Les installations électriques temporaires soumises aux dispositions du présent chapitre comprennent : 
1°) Les installations telles que celles des structures, baraques, stands situés dans des champs de foire, des marchés, des parcs de loisirs, des cirques et des lieux d'expositions ou de spectacle ; 2°) Les installations des chantiers du bâtiment et des travaux publics ; 3°) Les installations utilisées pendant les phases de construction ou de réparation, à terre, de navires, de bateaux ou d'aéronefs ; 4°) Les installations des chantiers forestiers et des activités agricoles.  
• Art.R. 4226-21.-Les dispositions des articles R. 4222-18 à R. 4222-20 sont applicables aux installations électriques temporaires.   Pour ces installations, l'employeur applique un processus de vérification spécifique afin de s'assurer qu'elles sont réalisées en conformité avec les règles de santé et de sécurité qui leur sont applicables et qu'elles demeurent conformes à ces règles nonobstant les modifications dont elles font l'objet.  Un arrêté des ministres chargés du travail et de l'agriculture détermine, selon la catégorie et le classement des installations, les cas où il est fait appel, pour effectuer cette vérification, à un organisme accrédité ou à une personne qualifiée au sens de l'article R. 4226-17. 
• Arrêté du 26 décembre 2011 relatif aux vérifications ou processus de vérification des installations électriques ainsi qu'au contenu des rapports correspondants :  Pour les chantiers autre que ceux des opérations de première et de deuxième catégorie au sens de l'article R. 4532-1 du code du travail (cat. 3 : opérations soumises à l'obligation d'établir un plan général de coordination simplifié) ou dont la puissance d'alimentation ne dépasse pas 100 kVA, le rapport peut être établi sur un imprimé qui pourra être rempli manuellement et dont le contenu figure plus loin dans ce support de cours.

 

VGP Formations
ZI Du Plessis Beuscher
35220 Châteaubourg
France Montrer sur carte A

Vous souhaitez un devis ?

Contactez notre service commercial pour tous renseignements complémentaires au Tél. : 09.82.49.68.98 / Fax : 02.72.68.64.04 ou Port. 06.40.05.55.44

Vous avez des questions techniques sur le métier de contrôleur VGP ( Visites Générales Périodiques ) ?

Contactez Gilles LE CORRE 06.76.10.81.82

 
Nous contacter par émail: